Fait vivre votre communication

Webmaster à temps partagé - 01 - 71 - 69 - 39
10 impasse des Acacias
Berzé-la-Ville
Bourgogne
71960
France

60 règles d’or pour réussir son site web

Revue du livre écrit par Jean-Marc HARDY et Jacqueline LEO LESAGE (Editions DUNOD, 2014) et portant sur la réussite d’un site internet, de sa conception à son développement en passant par son référencement, les réseaux sociaux…Un must-have !

60-regles-d-or-pour-reussir-son-site-web
Nous informons les utilisateurs mobile que cet article est relativement long.

Certains bouquins vous laissent sur le flanc. Assommé mais heureux. Le livre “60 règles d’or pour réussir son site web” en fait partie. Pourquoi ?

En premier lieu : la forme

La présentation des produits prend une part de plus en plus importante dans l’acte d’achat. Or, ce livre dispose à la fois d’une couverture attractive, d’un titre clair et sans équivoque, mais surtout d’une architecture interne extrêmement réussie, via des fiches colorées. Le pari n’était pas gagné, car la présentation par fiche présente souvent l’inconvénient de “casser” le fil directeur d’un ouvrage. Défi relevé et brillamment réussi, par la concision et la richesse des informations : statistiques, conseils, études de cas, ressources. Tout le monde y trouvera son compte, du chef d’entreprise au webmaster aguerri.

Pour l’anecdote, un autre livre avait attiré mon attention. Ouvert -> mise en page rétrograde -> Fermé -> Reposé. Temps : 4 secondes. CQFD !

En second lieu : le fond

Nous le disions en introduction : ce livre nous a laissé sur le flanc. Des soixante règles d’or éditées, une quarantaine nous semble juste indispensables. L’idée que ce livre pouvait constituer une “check-list” pour tous nos futurs projets, s’est immédiatement imposée.

Nous avons donc décidé de passer notre site www.jean-sam.com au peigne fin, avec comme référence les 60 conseils du livre. Voici les principaux points qui ressortent de cet exercice et qu’il nous semble intéressant de partager avec vous.

1. A quoi sert votre site web ?

On pourrait presque dire que le livre commence par cette phrase :

Posez-vous cette question fondamentale : A quoi sert votre site web ?

Croyez-le ou non, nous n’avions pas de réponse précise à cette question. Ou plutôt, nous avions des réponses mais éparses, non priorisées, et non formalisées. Pour un ancien responsable qualité, ne pas avoir documenté les objectifs de son projet tient du délit, voire du crime ! Comme 95% des PME françaises, nous avons mis la charrue avant les boeufs.

2. Démarquez-vous de la concurrence, mettez des exemples en vitrine, spécifiez l’audience visée et votre rayon d’action

Chiffre-clé à retenir : 186 millions de sites web dans le Monde, dont 3 millions en France (source : NetCraft, 2012). Il faut absolument sortir de la masse en se distinguant.

C’est pas compliqué : nous avons presque tout faux. La grande force du livre est de faire surgir les imperfections de votre site, à tout le moins de vous faire vous poser les bonnes questions et de construire votre site sans rien oublier de majeur. Nous étions partis sur un site très concis, très sobre, tendance “flat design”, avec une accroche vraiment destinée aux chefs d’entreprises et aux responsables marketing. Nous nous interrogeons maintenant sur les limites de cette stratégie, assez élitiste et sans doute trop pauvre, graphiquement parlant.

3. Avez-vous envisagé des scenarios utilisateurs ?

Votre site doit répondre aux attentes des utilisateurs. Avez-vous formalisé ces attentes ? Etablissez une liste de 10 à 20 scénarios représentatifs.

Cela a été fait mais de manière incomplète et non formalisée. La méthode des Personas consiste à “se faire passer pour un utilisateur”, à lister ses attentes et à évaluer le site comparativement. Derrière ce travail d’un genre nouveau (avant, nous faisions ce travail mais de manière insuffisamment structurée) se cache une approche critique du site forte intéressante, qui tire le site vers le haut.

4. Votre site est-il incitatif ?

Au-delà de la conception des menus de navigation, il est crucial de mettre en évidence les actions-clés que l’utilisateur peut entreprendre.

Le fait d’avoir un site qui incite au clic est important, à deux égards : tout d’abord, cela réduit le taux de rebond c’est à dire les gens qui quittent une page, sitôt arrivés; ensuite (et surtout), ça démontre votre compétence par l’exemple .

5. Vos contenus importants sont-ils mis en évidence ?

Face à la surdose d’informations et à l’impatience manifeste des internautes, il est primordial de structurer les informations en s’assurant que celles mises en valeur, correspondent bien aux attentes.

En ce qui nous concerne, trois zones importantes sur notre page d’accueil : l’accroche nous permettant d’expliquer ce que nous faisons, nos 3 activités phares (conseil – développement – mises à jour et référencement), et nos dernières actualités. Une refonte partielle de notre webdesign serait bénéfique.

6. Votre site est-il crédible ?

Sur internet, les informations les plus sérieuses et les plus pointues sont à deux clics de l’amateurisme ou de l’escroquerie.

La crédibilité qui transparaît sur notre site, nous semble en-deçà de la crédibilité que nous témoignent nos clients. Donc action corrective à mener : des références clients plus développées et des témoignages nominatifs sur la page d’accueil.

7. Utiliser la richesse du media

Une vidéo a 53 fois plus de chances de se retrouver en première page des résultats Google qu’une simple page de texte.

Plusieurs medias sont abordés dans cette fiche, et nous en retenons 3 qu’il conviendrait d’implémenter : la vidéo, les commentaires, le paiement en ligne. La vidéo car nous en réalisons. Les commentaires car ils permettent d’interagir avec les billets. Le paiement en ligne dans le cadre du déploiement d’une stratégie complémentaire (mais chut !). Ceci étant, comparer une vidéo et une page de texte ne nous semble pas pertinent : ça n’est pas la même chose et l’investissement n’est pas comparable.

8. Les contenus sont-ils centrés utilisateurs ?

Efforcez-vous de trouver 3 bonnes raisons de visiter régulièrement votre site Web ! Une seule peut suffire, mais elle doit être de taille.

Cette notion se rapproche de “A quoi sert votre site web ?” (voir plus haut). Le fait est que nous n’avons pas formalisé ces 3 bonnes raisons, même si elles sont présentes à notre esprit (mais encore une fois, présentes de manière diffuse et non formalisée).

9. Votre page d’accueil incite-t-elle à visiter le site ?

71% des internautes quittent un site web dès la page d’accueil lorsqu’ils n’arrivent pas à repérer rapidement ce qu’il propose. 46% abandonne la page d’accueil lorsque son allure générale n’inspire pas confiance.

Nous pourrions arguer du fait que notre approche est celle d’un design minimaliste, avec pour corollaire un chargement rapide sur les terminaux mobiles. Ceci étant, force est de constater que notre design manque de relief et qu’il mériterait d’être travaillé avec la collaboration d’un graphiste spécialiste du web.

10. Fonctions essentielles de navigation

Chaque page de votre site internet devrait fournir des réponses aux trois questions de base (…): Où suis-je ? Où puis-je aller ? Comment revenir en arrière ?

D’aucun penserait que cet point est trivial. Pas du tout. Analysez votre site et vous verrez qu’il n’est pas évident qu’il satisfasse parfaitement à ce point. Or, la navigation, c’est juste essentiel. Tout particulièrement sur mobile. Nous aimons l’idée d’identifier la rubrique active, de prévoir un logo qui ramène vers la page d’accueil (fait systématiquement), voire de prévoir un fil d’Ariane (avec YOAST sous WordPress par exemple). Pour le mobile, nos projets comportent désormais des “gros” boutons “suivant” et “retour” sous forme de pictos ou de textes.

11. Outils d’aide

Les F.A.Q. constituent un mode d’accès à l’information fort intéressant puisque, par définition, elles permettent de répondre aux questions que se posent le plus souvent les utilisateurs.

Pour des professions récentes, techniques, les F.A.Q. nous semblent tout simplement indispensables. En 2 secondes, on a identifié la question qui nous correspond. 1 seconde après, on a la réponse. Imbattable. A mettre sur notre site mais dans une page de niveau n-1 (sauf à revoir complètement l’architecture).

12. L’intérêt des visuels

Ne confiez pas uniquement le choix des visuels uniquement aux graphistes, mais également à l’équipe éditoriale, pour les mettre au service du contenu.

Nous choisissons de citer cette partie de la fiche, car cela nous semble très pertinent au regard de bon nombre de sites existants. Certes, le graphiste a fait de belles volutes et un visuel “qui déchire”, mais qui est vide de sens. Les personnes concernées doivent s’investir et participer à l’élaboration du contenu éditorial. En ce qui concerne www.jean-sam.com, nous avons fait le choix de publier (parfois) des visuels réalisés par nos soins, à l’aide d’une tablette graphique. C’est un challenge et d’aucuns trouveront ces dessins peu a propos. Nous, on aime bien !

13. L’ambiance est-elle adaptée à votre cible ?

Il est important d’adapter le ton et l’interface de votre site aux publics qui sont les vôtres.

Nous avons choisi un design sobre, épuré, pariant sur l’idée que nous nous adressons à des chefs d’entreprise qui recherchent plus une compétence, une expertise, du factuel… versus un design clinquant. Nous continuons de penser que c’est une bonne idée, ceci étant il conviendrait d’enrichir un peu graphiquement les pages. Le site piropixel nous semble très intéressant dans son concept : flat design et figures géométriques anguleuses, qui retranscrivent bien notre approche toujours plus méthodologique de l’internet.

14. Apporter le même soin à toutes les pages

Chaque page est une page d’accueil.

Non, de toute évidence, certaines pages disposent d’un “traitement de faveur”. Ca n’est pas illogique, mais c’est une approche court terme. Ceci étant, disons les choses comme elles sont : nous aimons écrire et publier, quitte à ne pas toujours afficher de visuel ou à travailler à fond nos pages. C’est d’ailleurs une tendance du web actuel, renforcée par l’arrivée des réseaux sociaux.

Les points vis-à-vis dequels nous pensons donner satisfaction :

  1. nos contenus sont d’actualité
  2. nos contenus sont rédigés selon une ligne éditoriale déterminée (stratégie de contenus)
  3. nos contenus sont adaptés au web (bien qu’un peu longs parfois)
  4. nos contenus sont juridiquement acceptables et notre site conforme à la réglementation
  5. nos contenus sont centrés utilisateurs (utilisateurs ? vous et nous.)
  6. notre site n’est disponible qu’en français (bien qu’un site 100% anglais ait été envisagé mais jugé trop risqué)
  7. nos contenus s’adaptent aux terminaux mobiles (site responsive)
  8. notre design est léger et se charge vite
  9. notre design privilégie le haut de page (“cut off design”)
  10. il est facile de nous contacter
  11. nous répondons efficacement et rapidement aux messages de nos visiteurs
  12. notre formulaire est facile à utiliser et n’est pas rebutant de par sa longueur
  13. notre site s’exporte vers les medias sociaux (le “share” s’effectuant via le terminal, non le site)
  14. notre site invite à l’échange, bien que certaines fonctionnalités puissent encore être développées (commentaires)
  15. notre site comporte une page 404 qui redirige vers la page d’accueil
  16. notre site respecte les standards techniques, il est compatible IE9+ et est sécurisé

Conclusion

Progresser est une constante, chez Jean Sam Communication. Ce livre constitue une référence vers laquelle nous nous tournerons régulièrement, pour enrichir nos connaissances et assurer à nos clients un niveau de prestations toujours croissant. Plusieurs boutiques en assurent la commercialisation, vous le trouverez sans difficulté. Bravo à ses auteurs, Jean-Marc HARDY et Jacqueline LEO LESAGE.

Article écrit par Jean Sam Denis

jean-sam

Bonjour, je suis Jean-Sam, webmaster / community manager à temps partagé, auprès de PME installées en Bourgogne, en Franche-Comté et Rhône-Alpes. J'essaie d'apporter de la cohérence et de l'ambition aux projets internet, afin qu'ils soient durables et profitables.
Ma particularité est de rester à proximité du client durant toute la durée de notre collaboration, en assurant la maintenance complète ou partielle du site (rédactionnel, photo, vidéo, newsletter, réseaux sociaux, référencement...).

Me joindre par mail ou me joindre par téléphone

De 2007 à 2017