Fait vivre votre communication

Webmaster à temps partagé - 01 - 71 - 69 - 39
10 impasse des Acacias
Berzé-la-Ville
Bourgogne
71960
France

Intégrer le site internet et son référencement dans les processus de l’entreprise

Pour les PME, site internet et modèle économique ne doivent faire plus qu’un

referencement seo 71 01

Lorsqu’une PME fait refaire son site internet, deux possibilités s’offrent à elle :

Choix 1 : continuer à considérer le site internet comme un “accessoire” marketing

Le site vient d’être refait, il est tout beau tout neuf. On démarre sa messagerie, on fait un mail général à tout son carnet d’adresses :

Regardez notre nouveau site, il est tout beau tout neuf, il témoigne de notre modernité, bla bla bla…

Les statistiques de visite enregistrent un pic de visite, consécutif à ce mail. Et puis ensuite, plus rien.

Choix 2 : recruter un webmaster et faire vivre le site

On part du principe que le site doit vivre, et pour cela on recrute un webmaster. Si on est une PME de moins de 50 salariés, on préférera sans doute un webmaster à temps partagé, cette formule présentant beaucoup plus de souplesse au regard du besoin, du budget et du droit du travail.

Comme tout “salarié”, le webmaster doit s’intégrer aux processus de l’entreprise de telle sorte qu’au bout de quelques semaines, le site internet doit faire corps avec l’entreprise. Les salariés doivent savoir ce qu’ils sont en droit d’attendre du site, et vice et versa. Car pour augmenter la visibilité de l’entreprise et ramener de nouveaux contacts qualifiés, le site a besoin d’être alimenté. Or, qui sont les personnes les plus au fait de l’actualité de l’entreprise et des attentes des clients ? Ce sont les salariés.

Un cercle vertueux doit donc s’instaurer entre le site internet, et les salariés de l’entreprise.
Par ailleurs, être publié ou contribuer à la rédaction d’articles, peut être très valorisant pour le personnel. Et favoriser le recrutement.

Un site internet fait gagner du temps

Un interlocuteur informé au préalable par votre site internet (la vidéo constituant par ailleurs un formidable outil), ne commence plus par “Pouvez-vous vous présenter ?” mais par “J’ai été très intéressé par la vidéo sur votre site sur ce matériel… Précisez-moi certains points”. On passe plus de temps à discuter de sujets à forte valeur ajoutée.

Avant, vos commerciaux assuraient une présence en passant voir, physiquement, les clients et les prospects.
Maintenant, cette présence est assurée par le site internet qui pousse régulièrement de l’information. Vos commerciaux ne se déplacent “que” lorsque le client / prospect a un projet à leur soumettre. Le gain de temps et d’argent peut être considérable.

Quelques questions à aborder pour préparer cette intégration

Un responsable, des moyens

C’est évident mais rappelons-le: une personne disposant des compétences et des matériels (logiciels, appareil photo, caméra vidéo) doit être nommée et prendre à sa charge l’intégralité de la gestion du site internet. Cette personne sera rattachée hiérarchiquement au n-1 (Direction marketing ou commerciale, par exemple) ou directement à la Direction générale dans le cas de petites structures. Idéalement, une fiche de poste doit être rédigée et l’intégration de cette personne doit être facilitée : le minimum étant de la faire participer à des réunions, le top étant carrément de l’envoyer “tourner” avec les commerciaux quelques jours.

Mises à jour du site

La mise à jour du site se fera exclusivement avec des contenus à forte valeur ajoutée, intéressant les personnes qui constituent la clientèle. Les différents profils de ces personnes doivent être documentés, afin d’assurer une ligne éditoriale en adéquation avec leurs attentes.
De multiples occasions existent pour rédiger du contenu, les premières étant liées à l’activité quotidienne de l’entreprise :

Autant de possibilités de rédiger du contenu. Une étape de validation sera mise en place, afin de veiller à la non-diffusion de données à caractère confidentiel et/ou stratégique.

A la lueur d’un premier audit du site en matière de référencement naturel, le webmaster proposera la rédaction de contenus sur des thématiques prioritaires. En référencement, les places dans les résultats de recherche se gagnent une à une, et il convient d’adopter une approche structurée pour réussir… sauf à disposer de moyens illimités, ce qui est rarement le cas !

Le rôle majeur que peuvent jouer les commerciaux

Dans la plupart des organisations, les commerciaux de terrain constituent une source extrêmement riche d’informations pertinentes. Au plus proche de leurs clients, ils connaissent bien les attentes et peuvent enrichir considérablement, directement ou indirectement, la ligne éditoriale du site internet. Equipés de smartphones, ils ont la capacité de prendre et d’envoyer par SMS ou mail des photos et des textes, suffisants pour servir de base à la rédaction d’un article et a fortiori à l’envoi d’un tweet.

Par ailleurs, la technologie WordPress (que nous utilisons) permet de créer des profils de “rédacteurs” : le commercial peut alors se connecter sur une interface limitée lui permettant de pré-rédiger son article et d’uploader sa (ses) photos, mais n’autorisant pas la publication. Cette étape de publication sera assurée par le webmaster, qui contrôlera la mise en forme et optimisera l’article pour le référencement. Il est également nécessaire de prévoir la validation, au préalable ou a posteriori, d’une personne ayant autorité pour définir et valider la ligne éditoriale : dans ce cas, la Direction marketing et commerciale semble tout indiquée.

Gestion des emails de la base de données

La newsletter électronique poursuit plusieurs objectifs :

La newsletter est envoyée à une liste d’emails, contenus dans une base de données. La constitution de cette base doit faire l’objet d’un soin particulier, attendu que des emails qualifiés sont bien plus intéressants. Le taux de clics sera supérieur. Par ailleurs, passer pour un spammeur aurait des conséquences très mauvaises en terme d’image de marque. N’utilisez jamais les bases de données “toutes faites”; au contraire, bâtissez la vôtre avec soin et application.

Lorsque la base de données est constituée et que la première newsletter est envoyée, il convient de “faire vivre” cette base de données en lui apportant de nouveaux mails qualifiés, régulièrement. Un processus doit donc être mis en place pour récupérer les mails des prospects, des contacts pertinents.

Le rôle des réseaux sociaux et la mobilité

Par réseaux sociaux on entend Twitter, Facebook, Google+, Linkedin… Par mobilité on entend la capacité d’un site internet à s’afficher, de manière adpatée, sur un terminal mobile de type smartphone ou tablette. Un site “mobile” présente une interface “optimisée pour l’appareil mobile” : menu réorganisé et facilement accessible, police plus grande, boutons plus larges, temps de chargement optimisé, etc…

Plus de 50% du trafic internet se fait via les appareils mobiles. De plus en plus, les sites internet sont consultés car les réseaux sociaux y font référence. Or, tous les réseaux sociaux disposent d’interfaces parfaitement optimisées mobiles. On y surfe avec plaisir. Par conséquent, que se passe-t-il lorsqu’un internaute quitte un réseau social et atterrit sur votre site non optimisé ? Il est déçu, forcément. Il peut même quitter le site sans délai.
Plus de 90% des entreprises françaises ne disposent pas de site optimisé mobile. Ca n’est pas forcément un exemple à suivre et n’importe quelle entreprise qui se préoccupe de son image internet, doit absolument mettre la mobilité à l’ordre du jour de 2014.

Les réseaux sociaux sont des “apporteurs de trafic“, qui peuvent se révéler extrêmement puissants grâce à la viralité. Publiez une info qui sort de l’ordinaire, un “scoop”… si vous disposez déjà d’une bonne base de “followers” (cas de Twitter) ou d'”amis” (cas de Facebook), le trafic de votre site peut grimper en flèche. Vive le buzz ! Ceci étant, ce buzz concerne essentiellement les grandes enseignes qui présentent deux points forts : elles sont en B to C, et leur réseau social sur le web est très développé.

Les réseaux sociaux permettent d’entrer en contact avec des personnes “inatteignables” par des voies classiques. Cherchez l’email du directeur technique France d’un grand groupe, sa secrétaire risque de faire obstruction (ou bien c’est elle qui lira votre mail et elle le filtrera). Trouvez-le sur Twitter et envoyez-lui de l’information directement sur son mobile ! De la même manière, vous êtes sur un salon professionnel : contactez vos clients via Twitter et invitez-les à venir visiter votre stand.

En résumé, Twitter se révèle beaucoup plus adapté que le mail dans un nombre croissant de cas de figure.

Conclusion

Une fois la refonte du site internet réussie, le challenge de la PME consiste à intégrer un nouvel “employé” (le webmaster) et un nouvel outil (le site internet) dans les processus courants du quotidien. Le webmaster à temps partagé prend à sa charge la gestion du site (alimentation, référencement, réseaux sociaux) mais il ne peut agir seul : il a besoin de la collaboration de certaines personnes. Comme n’importe quel employé.

Son rôle va être de réceptionner des matériaux bruts (textes, photos, vidéos…) et de les conformer pour le web : retouche colorimétrique des photos, recadrage, enregistrement à la bonne définition et à la bonne résolution, mise en forme et optimisation des textes, publication avec validation par l’autorité hiérarchique.

Son rôle est ensuite de diffuser le plus largement possible cette information, en veillant cependant à cibler les destinataires; passer pour un spammeur serait très dommageable à l’image de la société, surtout lorsque l’idée de départ consiste à être considérés comme des référents.

Les moyens de communication actuels, au premier rang desquels les smartphones, les tablettes et les mails, permettent d’envoyer au webmaster de l’information brute de manière extrêmement simple et rapide. Le challenge tient finalement davantage dans la bonne communication entre personnes, dans la compréhension des enjeux et dans l’incitation et l’encouragement à bien faire.

Article écrit par Jean Sam Denis

jean-sam

Bonjour, je suis Jean-Sam, webmaster / community manager à temps partagé, auprès de PME installées en Bourgogne, en Franche-Comté et Rhône-Alpes. J'essaie d'apporter de la cohérence et de l'ambition aux projets internet, afin qu'ils soient durables et profitables.
Ma particularité est de rester à proximité du client durant toute la durée de notre collaboration, en assurant la maintenance complète ou partielle du site (rédactionnel, photo, vidéo, newsletter, réseaux sociaux, référencement...).

Me joindre par mail ou me joindre par téléphone

De 2007 à 2017