Fait vivre votre communication

Webmaster à temps partagé - 01 - 71 - 69 - 39
10 impasse des Acacias
Berzé-la-Ville
Bourgogne
71960
France

Introduction au responsive web design pour les PME

L’augmentation massive des ventes de terminaux mobiles bouscule les us et coutumes

Le contexte

Auparavant, les sites internet des PME étaient consultés via des terminaux fixes (écrans de bureau) dont les caractéristiques techniques (largeur en pixels, navigateur) étaient bien connues. Par conséquent, lorsqu’une agence web développait un site internet, elle disposait d’un processus de design et de production relativement simple : 1 seule maquette graphique, qui correspondait à 1 seul type d’écran (celui de l’ordinateur de bureau). Et basta.

Dorénavant, les terminaux mobiles ont fait leur apparition (smartphones, tablettes), et le terme qui convient le mieux pour décrire cette situation est : hétérogénéité. Les caractéristiques techniques des écrans et de leurs navigateurs, sont différentes… et rien n’indique que nous tendions vers un standard commun. Bien au contraire. Il n’est que de citer le dernier iPhone 5, dont l’écran présente à la fois une plus grande dimension (en pixels) et une plus grande résolution (technologie Retina). Ces données techniques, un webdesigner se doit de les intégrer dans sa stratégie de maquettage et de développement, très en amont. Sans quoi il sera incapable de décliner correctement les différentes versions du site, en fonction du terminal.

De plus, la manière qu’a l’internaute d’interagir avec un site internet, selon que celui-ci se trouve sur un smartphone ou une tablette, est très différente. En navigation “tablette”, on peut accepter un site qui s’affiche comme sur un terminal fixe, car l’écran est suffisamment grand. En revanche, sur un smartphone, c’est impensable : il faut repenser toute la navigation (revoir le menu, grossir les boutons, raisonner en scrolling vertical uniquement…). Tout cela se réfléchit, se maquette, se code, se teste et se contrôle.

Enfin, d’autres terminaux fixes voient leur utilisation se développer, et il faudra également les prendre en compte dans un futur proche : je veux parler des téléviseurs (les “Smart TV” accèdent désormais au web), des consoles de jeux et du mobilier connecté (cadres photos, réfrigérateurs…). En clair, la gamme de produits nomades disposant d’un accès au web va considérablement s’élargir… et l’hétérogénéité continuer de se développer.

Pour finir, ajoutons que le W3C (organisme qui définit les standards en matière de code CSS) développe un certain nombre de nouvelles propriétés CSS pour aider les développeurs à relever le challenge de la mobilité. Sur le papier, c’est bien. Dans la pratique, cela va accroître la diversité des codes sources. On peut se demander s’il n’aurait pas été préférable de consolider certaines propriétés, et de n’en imaginer de nouvelles qu’à la condition que d’autres soient dépréciées. Les clients et les développeurs ne se porteront que mieux si un effort de simplicité et de rationalisation, est fait. Question de coût, de confiance, de facilité.

Le challenge : développer un nouveau workflow et en maîtriser le coût

Il sera intéressant de voir localement, sur Mâcon et ses environs, quels sont les organismes (agences de comm, web agencies, webdesigners indépendants) qui ont identifié ce challenge global posé par le responsive web design, et si leurs processus de création et de développement ont été mis à jour… sans faire exploser les coûts. Le Client sera-t-il informé, conseillé et orienté ? ou bien soigneusement laissé dans une méconnaissance totale des enjeux et des possibilités qu’offrent le design adaptatif ?

We shall see…

Article écrit par Jean Sam Denis

jean-sam

Bonjour, je suis Jean-Sam, webmaster / community manager à temps partagé, auprès de PME installées en Bourgogne, en Franche-Comté et Rhône-Alpes. J'essaie d'apporter de la cohérence et de l'ambition aux projets internet, afin qu'ils soient durables et profitables.
Ma particularité est de rester à proximité du client durant toute la durée de notre collaboration, en assurant la maintenance complète ou partielle du site (rédactionnel, photo, vidéo, newsletter, réseaux sociaux, référencement...).

Me joindre par mail ou me joindre par téléphone

De 2007 à 2017